Image default
Santé

Tout comprendre sur les études cliniques

Notez cet article

La participation à un essai clinique peut, dans certaines circonstances, donner accès à de nouvelles thérapies. Dans cet article, vous trouverez des informations qui peuvent vous aider à décider si vous devez participer à une étude clinique !

Qu’est-ce qu’une étude clinique ?

Des études cliniques sont menées pour déterminer si les nouveaux médicaments sont efficaces et sans danger pour les patients. Avant qu’un médicament ne soit lancé sur le marché, de telles études sont primordiales. Les essais cliniques des nouveaux médicaments se déroulent en plusieurs étapes.

Les exigences légales et les critères valables au niveau international précisent comment une étude doit être planifiée, menée et évaluée. Tous les essais cliniques ne reposent pas sur le test d’un médicament. Parfois, des études cliniques sont menées pour tester de nouvelles procédures chirurgicales. La participation aux essais cliniques se fait toujours de manière volontaire : les patients ne doivent pas être forcés à participer, ni subir de désavantages s’ils refusent de participer à une étude.

Si vous souhaitez vous renseigner sur un centre de recherche fiable en France qui propose des études cliniques, rendez-vous sur le site internet www.biotrial-communaute-volontaires.fr. Ce site permettra d’apporter des réponses à vos questions et en plus, des témoignages de volontaires Biotrial sont disponibles !

Quelles sont les différentes phases des études cliniques ?

Lors des premières phases des études cliniques, seuls quelques patients volontaires participent. Ces patients doivent parfois tester le comportement d’un nouveau médicament dans l’organisme. Le but est de trouver le dosage nécessaire pour qu’il soit efficace et de découvrir les effets secondaires. Une approche tout aussi prudente est adoptée pour d’autres procédures, par exemple les nouvelles techniques de radiation ou les méthodes chirurgicales.

D’autres études cliniques nécessitent un plus grand nombre de patients volontaires. En testant dans une deuxième phase sur un plus gros groupe de personnes, les centres de recherches peuvent analyser davantage. Ce n’est que dans les dernières phases des tests que l’efficacité et les risques d’un traitement sont examinés en détail.

Il existe également des essais cliniques dans lesquels des médicaments déjà approuvés sont testés pour de nouvelles applications différentes. Les fabricants de produits pharmaceutiques doivent le faire approuver officiellement par les autorités de réglementation des médicaments s’ils veulent étendre le champ d’application d’un médicament. Les études cliniques doivent également montrer que les résultats sont incontestables.

La participation à des études est-elle dangereuse ?

Avant qu’un nouveau médicament (ou méthode) puisse être testé sur l’homme dans le cadre d’un essai clinique, il a déjà fait l’objet de tests approfondis en laboratoire et d’expérimentations animales. Les directives nationales et internationales stipulent en détail comment les études cliniques doivent être menées.

Une étude vise à montrer si un nouveau traitement est équivalent, voire plus efficace que les précédents. Personne ne peut garantir si et avec quelle probabilité une nouvelle méthode améliorera de manière significative l’état de santé de chaque patient. Il est possible que les effets secondaires d’un nouveau médicament ne soient pas tous connus.

Il est important d’avoir conscience de tout ce qu’implique la participation à un essai ou une étude clinique. Nous espérons vous avoir informé au mieux dans cet article !

Related Articles

La fleur de cannabis peut-elle contribuer à notre bien-être ?

administrateur

Comment protéger l’audition des professionnels exposés au bruit ?

administrateur

Intolérance au lactose et allergie au lait, une différence fondamentale !

administrateur

Leave a Comment