Image default
Bien-être

La consommation alimentaire locale : une solution pour manger plus sain

Notez cet article

Manger local, voilà la nouvelle pratique à la mode. Rien qu’aujourd’hui, environ 18 % des Français achètent exclusivement chez un producteur de leur ville ou de leur région, contre 15 % en 2017. Le succès de ce mode de consommation s’explique par plusieurs points. Non seulement il permet de consommer bio et sain, mais en plus, cela a pour optique de faciliter la mise en relation entre producteurs et consommateurs. Et pour faire ses courses, il n’est plus nécessaire de se déplacer à des kilomètres.

L’achat direct chez le producteur : une tendance en plein essor

Le local prend son essor, c’est un fait. Certes, les chiffres sont encore faibles, mais le concept se fait de plus en plus une place dans les habitudes des Français. Aujourd’hui, deux Français sur 10 consomment exclusivement des aliments issus de la production alimentaire locale. Aussi, selon les études, environ 30 % des consommateurs font une partie de leurs courses chez un producteur de leur ville ou de leur région. Autrefois, les « locovores » achetaient essentiellement des fruits et légumes. Mais depuis peu, la tendance touche une large sélection de marchandises à savoir la viande, les œufs, le laitage, le vin ou bien le pain.

Et le succès de ce concept s’explique par plusieurs facteurs. Aujourd’hui, les Français veulent reprendre en main ce qu’ils mangent et ne plus être passifs. Las des nombreux scandales alimentaires qui se sont succédé dernièrement, le local permet de connaître la source des produits. Sans compter que ce mode de consommation facilite l’accès aux aliments bio. D’un côté, près de la moitié des locovores fondent leur motivation pour l’achat en local par leur désir de consommer des produits savoureux et soutenir les producteurs près de chez eux. D’ailleurs, afin de se rapprocher davantage de leurs clientèles, les exploitants utilisent plusieurs canaux.

Les différentes solutions pour acheter local

L’achat des produits alimentaires en circuit court s’installe progressivement dans les habitudes des Français. Un nombre croissant de consommateurs s’approvisionnent directement chez un producteur. Selon les envies et les moyens à leur disposition, chacun ses solutions. Mais avec l’évolution du secteur, il n’est plus question de se déplacer bien loin. Aujourd’hui, les magasins spécialisés dans la vente d’aliments locaux se multiplient. Certains sont détenus par des associations ou par un groupe de commerciaux, voire par l’exploitant. Puis, le marché du dimanche représente l’adresse principale pour acheter des marchandises fraîches.

Parallèlement, le concept n’est pas passé à côté de la tendance du digital. La preuve, plusieurs plateformes font actuellement du « local » leur argument de vente. Cette solution est particulièrement intéressante dans la mesure où elle limite le déplacement et facilite l’accès aux produits du terroir. En allant sur ces portails, les internautes pourront rechercher un producteur français proche de leurs domiciles. Cela réduira les frais de livraison. Par ailleurs, on peut également consulter la liste des producteurs locaux ain, par zone géographique ou par activité. Enfin, certains sites web publient régulièrement un agenda sur les prochains événements tournant autour du thème. Ils informent les lecteurs sur les dates, les horaires, les participants et d’autres informations essentielles.

Related Articles

10 astuces repas pour bien maigrir

Tamby

Leave a Comment