Image default
Loisirs

Comment pratiquer la chasse à l’arc ?

Notez cet article

La chasse à l’arc est encore aujourd’hui une pratique qui connaît un franc succès auprès des amateurs de chasse. On répertorie aujourd’hui près de vingt mille chasseurs qui ont passé la formation de chasse à l’arc qui est indispensable pour la pratique. Mais, se mettre à la chasse à l’arc implique de la préparation et prise en compte de différentes règles.

Réglementation

Pratiquer la chasse à l’arc est réglementé par les dispositions générales en application. Il est obligatoire de détenir un permis de chasse à titre permanent qui doit être valide pour l’année en cours. Une souscription à une assurance responsabilité civile est également requise. Une séance de formation est aussi nécessaire avant l’obtention de la licence et du permis de chasse.

De quelle formation bénéficier ?

Pour pratiquer la chasse silencieuse en France, il faut témoigner d’une participation à une formation qui est obligatoire. Il faut toutefois savoir que la formation peut être suivie indépendamment de l’obtention du permis. Mais, il est exigé que le pratiquant détienne cette attestation de formation avant de pouvoir chasser.

L’inscription à la formation se fait directement auprès de la fédération départementale des chasseurs. Le dossier d’inscription doit comprendre une photocopie de la carte d’identité et une enveloppe adressée au domicile du demandeur.

Une formation à la chasse comporte deux grandes parties : une partie théorique et une partie pratique. La théorie parle essentiellement de la nomenclature, du choix du matériel de chasse, quelques définitions à savoir sur le domaine, sur ce qu’il faut connaître sur les différents tirs, la sécurité, les procédés de chasse et la connaissance sur l’anatomie du gibier et les zones sensibles à atteindre.

La formation pratique comporte quant à elle un apprentissage :

  • à la mesure du band
  • à la monte de l’arc
  • au réglage de la combinaison arc/flèche/archer

Quels sont les équipements à prévoir ?

Chasser à l’arc nécessite d’avoir son arc et les flèches. Cependant il est également utile de savoir que le choix de l’arc est également réglementé. Seuls les arcs dont la longueur totale est inférieure à quatre-vingts centimètres et ceux dont le maintien et l’armement se font par la seule force du tireur sont autorisés. Concernant les flèches, l’usage de pointes est seulement autorisé lors de tirs dits « fichants ». Dans le cas contraire, seules sont autorisées :

  • les flèches dotées d’un large empennage qui facilitera la réduction de sa vitesse après déclenchement
  • les flèches qui sont munies de pointes de chasse.

Leave a Comment