Image default
Immobilier

Immobilier : des pistes pour vendre sans commission

Notez cet article

Faire appel à une agence immobilière est la stratégie la plus adoptée par les propriétaires qui mettent leur bien en vente, mais il est possible de se passer de ce type de service qui n’est pas toujours avantageux financièrement. Quels sont les autres avantages qu’on peut tirer de la vente sans commission ?

Un prix de vente entièrement fixé par le vendeur et pas de frais d’agence à prévoir

Dans le domaine de l’immobilier, vendre sans commission donne la possibilité d’être totalement libre dans la détermination du prix du bien. En effet, celui-ci ne dépend pas de l’estimation d’un agent immobilier, mais bien du choix du propriétaire du bien. Par ailleurs, aucune compétence particulière n’est requise pour fixer le prix, il faut seulement savoir bien étudier le marché immobilier local en passant en revue les annonces publiées par les autres vendeurs. L’objectif est de connaître les prix au mètre carré pratiqués pour telle ou telle catégorie de bien.

Il convient de comprendre que ces prix sont fonction de la localisation du bien, de son état général, des travaux de rénovation effectués et de ceux encore à faire. Il en ressort une fourchette de prix qui permet ensuite de fixer celui à annoncer aux acquéreurs potentiels. Attention toutefois à ne pas surévaluer le bien, ce qui aura comme conséquence de faire fuir les personnes intéressées par ce dernier, et à prendre en compte les futures négociations qui déboucheront forcément par une révision à la baisse du prix.

Vendre sans commission permet naturellement d’éviter les frais d’agence qui sont rédhibitoires pour de nombreux propriétaires vendeurs. Il est à rappeler que ces frais représentent entre 3 et 10% du prix de vente, ce qui n’est pas négligeable quand on parle de dizaines de milliers d’euros, et sachant que ces frais sont le plus souvent à la charge du vendeur. Sans intermédiaire, le montant payé par l’acheteur est le même que celui encaissé par le vendeur. Cela permet d’augmenter légèrement le prix et de maximiser sa plus-value.

Des acquéreurs bien sélectionnés et des négociations directes

Une fois le prix fixé, le vendeur entre en contact avec les acquéreurs potentiels et s’occupe des demandes d’informations et des visites. Cela lui permet de garder le contrôle des échanges et de procéder à la sélection des acheteurs comme bon lui semble. Ce dernier point est particulièrement important, car les discussions peuvent déboucher sur des compromis intéressants pour les deux parties. Le vendeur peut aussi demander des informations complémentaires pour s’assurer de la solidité financière de l’acquéreur.

Le propriétaire qui fait le choix de vendre sans commission tient également les rennes des négociations. Les échanges sont plus directs et sans ambiguïté, ce qui accélère la transaction. Il a aussi la possibilité d’indiquer si le prix est négociable, ou au contraire, s’il souhaite une offre d’achat au prix initialement annoncé. Il est libre de refuser, d’accepter ou de faire une contre-proposition lors de la réception des offres d’achat à un prix inférieur. Par ailleurs, il n’a pas de pression qui s’exerce sur lui pour accélérer la vente, ce qui lui laisse tout le loisir de bien réfléchir.

Related Articles

Des conseils pour réussir l’achat d’un appartement neuf

Claude

Quel intérêt d’acheter un terrain constructible à Béziers ?

Claude

Leave a Comment