Image default
Business/B2B

Êtes-vous à la recherche d’un emploi, pourquoi ne pas essayer l’intérim ?

Notez cet article

Une période de chômage peut constituer un tremplin vers de nouveaux horizons professionnels. Le travail en intérim comprend des avantages indéniables qu’il convient de connaître.

Un réseau élargi et une autonomie certaine

Le travail intérimaire se présente comme une excellente porte d’entrée dans le monde du travail, mais également comme un accélérateur de rencontres professionnelles en cours de carrière. En effet, chaque mission offre l’opportunité de découvrir de nouvelles entreprises et de nouveaux collaborateurs, et ce dans des domaines auxquels on n’a pas forcément pensé. Il est à rappeler que la mention de contrats d’intérim dans un CV est valorisante aux yeux des employeurs, car elle démontre une capacité d’intégration dans des environnements de travail variés et un goût de la découverte. Une mission d’intérim peut aussi déboucher sur un contrat à durée indéterminée (CDI).

Pour le travailleur, le recours au travail d’intérimaire confère une flexibilité qui lui permet de trouver l’équilibre entre sa vie professionnelle et sa vie privée. Il a la possibilité de privilégier ses priorités dans le choix de ses missions : temps partiel ou temps plein, mission courtes ou longues, spécialisation dans un domaine précis ou découverte de nouveaux métiers, alternance de période travaillée et non travaillée… Le travail en intérim lui laisse également le choix du périmètre géographique. Ainsi, un travailleur résidant dans le sud-ouest de la France peut par exemple se tourner vers l’intérim à Montpellier. Ces opportunités aident à rompre la monotonie qui peut parfois s’installer et qui peut présenter un frein à la motivation et à la créativité.

Une structure fiable et une rémunération avantageuse

Une agence d’intérim a une capacité de conseil non négligeable précieuse pour une personne en recherche d’emploi. De plus, l’accompagnement complet et concret, car une agence peut proposer au travailleur des formations lui permettant d’accéder à un nouveau poste. La recherche de mission et le démarchage auprès des entreprises relèvent aussi des attributions de l’agence. Le candidat n’a donc plus à envoyer son CV ou à faire des candidatures spontanées, exercice qui peut être laborieux et qui risque de mettre à mal la confiance en soi au fil du temps.

Par ailleurs, suivant le principe à travail égal, salaire égal, l’équité entre le salarié absent et l’intérimaire de même qualification et faisant le même travail est observée en matière de salaire de base. Le paiement des jours fériés suit le même principe. L’intérimaire touche en outre une indemnité de fin de mission (IFM) équivalent à un dixième de sa rémunération brute totale, ainsi qu’une indemnité compensatrice de congés payés (ICCP) qui correspond également au dixième de sa rémunération brute totale, IFM comprise. Au final, l’intérimaire gagne plus qu’un travailleur en CDD ou CDI, car l’IFM et l’ICCP s’ajoutent à son salaire.

Related Articles

Vente de domaine viticole : quels sont les points à prendre en considération ?

Claude

Comment éviter un mauvais recrutement?

Tamby

Equiper votre boulangerie, pourquoi faire appel à des professionnels ?

Claude

Leave a Comment